• image

La chambre à coucher

Le constat

La chambre est le lieu de repos de détente. Psychologiquement le niveau d’attention et de précaution est faible.

Les facteurs de risque

Le sol :

  • Eviter les descentes de lit.
  • Rangez tout ce qui est susceptible de provoquer un déséquilibre.

L’éclairage : 

  • Utilisez un éclairage indirect.
  • Préférez des ampoules de 75 à 100 Watts

Le chauffage :

Chaque année 5 000 personnes subissent une intoxication au monoxyde de carbone, (co). Sa particularité est qu’il n’est possible ni de le voir ni de le sentir.

  • Aérer le logement, vérifiez qu’un chauffage d’appoint qui fonctionne au gaz, au bois au charbon, à l’essence est correctement utilisé. Ne pas l’utiliser plus de 2 heures d’affilés.
  • Faire contrôler tous les ans : Chaudière, chauffe eau, chauffage d’appoint.
  • Ne jamais mettre de linge à sécher  ou à chauffer sur un chauffage électrique.  

Les meubles :

Les meubles, en particulier table de nuit, étagères et armoire doivent être solidement fixés afin que dans le cas ou ils servent d’appuie pour la personne à mobilité réduite, ils ne deviennent pas un piège qui les entrainent dans une chute.

Les aides

L’ANAH (Agene Nationale de l’habitat)

Si vous vous situez dans la catégorie « ressources très modestes » :

  • 50 % du montant total des travaux HT dans la limite maximum de 10 000 €.

Si vous vous situez dans la catégorie « ressources modestes » :

  • 35 % du montant total des travaux HT. dans la limite maximum de 7 000 €.

La MDPH, (Maison départementale des personnes handicapées) peut vous proposer une aide complémentaire.

Liens utiles

Agene Nationale de l’habitat : 0 820 15 15 15

http://www.mdph.fr

Posted in:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *