• image

Les toilettes

Le constat

Les personnes a mobilité réduite ont des difficultés pour passer de la position debout à la position assise ou d’un fauteuil roulant au wc. Autre facteur de risque, l’utilisation des wc la nuit.

Les toilettes doivent disposer d’un aménagement particulier.

Les facteurs de risque 

L’aménagement :

  • Le fauteuil doit pouvoir approcher au mieux la cuvette des toilettes,
  • La porte d’entrée doit être d’une largeur d’au moins 80 cm et doit permettre une rotation complète du fauteuil.
  • Hauteur de cuvette étudiée permettant à une personne à une mobilité réduite un accès simplifié à la cuvette.
  • Installer une barre d’appui horizontal ou coudé mais impérativement fixé au mur pour faciliter les transferts,
  • Le mécanisme de chasse d’eau doit être accessible et facile d’utilisation.

L’éclairage :

L’interrupteur doit être visible et luminescent pour la nuit.

L’accès :

  • Dégagez l’accès au toilette. Ne pas mettre de tapis au sol qui risquerait
  • d’entraver la mobilité ou d’entrainer une chute. De la même façon pour
  • un porte manteau.

Les aides

L’ANAH (Agene Nationale de l’habitat)

Si vous vous situez dans la catégorie « ressources très modestes » :

  • 50 % du montant total des travaux HT dans la limite maximum de 10 000 €.

Si vous vous situez dans la catégorie « ressources modestes » :

  • 35 % du montant total des travaux HT. dans la limite maximum de 7 000 €.

La MDPH, (Maison départementale des personnes handicapées) peut vous proposer une aide complémentaire.

Liens utiles

Agene Nationale de l’habitat : 0 820 15 15 15

http://www.mdph.fr

Posted in:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *