• image

Perte de l’autonomie

Certains naissent avec un handicap moteur ou cérébrale. Pour d’autres, cela se produit suite un accident de la vie.

Le handicap concerne un public beaucoup plus large qu’on ne le pense. Quelques chiffres :

23 millions de personnes seraient concernées par le handicap en France dont :

  • 7,7 millions présentant un handicap moteur
  • 2,8 millions présentant un handicap psychique
  • 1,7 million présentant un déficit visuel

Soit près d’une personne sur 5 sont atteintes d’un handicap incommodant au quotidien. Chiffre corroboré par un sondage une personne sur cinq se considère comme « un peu » ou « beaucoup » limitée dans ses activités.

Près de la moitié des personnes en situation de handicap, bénéficient d’une aide régulière de la part de proches et/ou de professionnels.

Contexte

Lorsque la perte d’autonomie de son proche survient, que certains gestes deviennent difficiles à faire, que le manque d’intérêt ou l’isolement se fait sentir, que les chutes deviennent fréquentes… il est indispensable de prendre les dispositions nécessaires pour accompagner la personne dans les actes essentiels de la vie.  Les aides et les services destinés à compenser la perte d’autonomie sont nombreux.

Où s’adresser pour obtenir des informations, des dossiers, des services?

  • A l’action sociale ou au C.C.A.S. de la commune pour  l’ensemble des services de maintien à domicile (téléalarme, portage de repas, aide à domicile, structures d’accueil…), l’APA, les informations, les adresses,
  • Au CLIC (centre local d’information et de coordination) qui dépendent des départements
  • A un établissement d’accueil (EHPA, EHPAD, accueil de jour…) pour une prise en charge totale ou partielle de la personne
  • A l’action sociale des caisses de retraite complémentaire pour les aides financières, l’APA, les renseignements,
  • Au Conseil Général du département concerné pour les informations, les dossiers d’aide
  • A une association spécialisée (France Alzheimer, France Parkinson…) pour les conseils, les rencontres, l’accompagnement

Où s’adresser pour obtenir des aides financières?

Pour les actes de la vie quotidienne :

  • Au C.C.A.S. (Centre Communal d’Action sociale) de la mairie de la personne concernée
  • Au Conseil général du département de résidence de la personne concernée.
  • A la ou aux caisse(s) de retraite complémentaire(s) de la personne
  • A l’institution qui gère l’assurance dépendance de la personne (quand il y en a une) pour les conditions de versement ou de financement des frais.

pour financer tout ou partie du coût du logement :

  • A la Caisse d’Allocation Familiale pour les aides au logement (ALF, l’AFS, l’APL) et l’AAH

pour financer des travaux d’adaptation ou d’amélioration de son logement :

 

  • Au PACT ARIM du département de la personne
  • A l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’habitat) du département concerné pour une demande de subvention.

Qui évalue la perte d’autonomie ?

Conformément à la loi, la MDPH évalue le handicap et les besoins de compensation à partir des projets de vie des personnes qui ont constitué des demandes.

L’évaluation est réalisée par des médecins, infirmiers, ergothérapeutes et travailleurs sociaux du MDPH.

Les dossiers sont présentés en réunion d’équipe pluridisciplinaire.

Lorsque une décision donnant droit à l’ouverture des droits aux différentes prestations et les besoins de compensation est prise, un Plan Personnalisé de Compensation, (PPC), est défini.

Le PPC contient des propositions concernant des prestations, des orientations en établissements ou services, des préconisations en adéquation avec le besoin du demandeur.

La décision finale est prise par la Commission des Droits et de l’Autonomie des personnes handicapées, (CDAPH).

A ne pas faire

Ne pas accepter la situation

Attendre le dernier moment pour se renseigner

Décider à la place de la personne

Liens utiles

http://www.cnsa.fr/compensation-de-la-perte-dautonomie/du-projet-de-vie-la-compensation/levaluation-des-besoins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *